29/09/2013

Sophie Watillon

a asophie.jpgSOPHIE WATILLON

Musicienne belge, professeur de viole de gambe à la Escola Superior de Musica de Catalunya et à l'Académie de musique de Woluwé-Saint-Lambert. Née le 7 décembre 1965 à Namur, elle succombe dans sa ville natale des suites d'une longue et pénible maladie le 31 août 2005. Âme intense et sensible, prodigieusement douée, être de grâce et de musique, pédagogue éminente, Sophie Watillon, est une grande passante de la musique baroque.  

"C’est avec tristesse et consternation que nous avons appris le décès prématuré de la violiste belge Sophie Watillon. Secrète, investie et profondément inspirée dans chacune de ses pérégrinations, elle avait gagné ses ailes musicales sous les auspices des plus grands dans le monde baroque. Débutant à Maastricht chez Philippe Pierlot à l’âge de 16 ans, elle poursuit sa route chez Wieland Kuijken à Bruxelles et achève son parcours à la Schola Cantorum de Bâle chez Paolo Pandolfo. Remarquée par Jordi Savall, elle intègre sans tarder ses ensembles Hesperion XXI et la Capella Reial de Catalunya, gagnant au fil de ses contributions respect, reconnaissance et admiration. Jordi Savall, Philippe Pierlot et Sophie Watillon deviennent les chaînons d’une filiation musicale désormais établie avec évidence et reconnue par tous. Elle enchaîne concerts, disques et nombreux projets en musique ancienne comme instrumentiste au sein de la plupart des ensembles baroques (Seminario Musicale, Cantus Köln, Poème Harmonique, Ricercar Consort…). On se souvient de son album solo La rêveuse,  consacré à Marin Marais (Alpha 036), qui lui valut le prix de l’Académie Charles Cros en 2002 parmi tant d’autres contributions artistiques bercées par sa douceur et l’harmonie de son inspiration musicale. Partageant ses activités entre l’enseignement et les concerts, elle était également professeur de viole de gambe à l’Ecole Supérieure de Catalogne ainsi qu’à l’Académie de musique de Woluwé Saint-Lambert. Sérénité, plénitude et générosité s’harmonisaient avec rigueur, respect et curiosité dans l’alchimie d’un jeu diaphane et incandescent. Elle avait enregistré un dernier album en octobre 2004 à l’église Franc-Warêt de Namur, consacré au compositeur anglais Christopher Simpson, qui vient d’être publié par le label Alpha en ce mois d’août 2005. La maladie a eu raison de son art, de sa force, de sa sensibilité et finalement de sa raison de vivre. Les pleurs de Mr. de Sainte Colombe ne suffiront pas à assouvir nos peines car si l’âme de Sophie Watillon résonne encore, son cœur quant à lui s’est éteint à tout jamais."

(Dans le but de présenter l'artiste, cette émouvante notice biographique de Noël Godts a été prélevée sur l'excellent site de www.ramifications.be à l'adresse suivante : 
http://www.ramifications.be/Portraits/watillon.htm)

Jordi Savall disait à propos d'elle : "Elle excellait sur toutes les violes, aussi bien la basse que le dessus, et, plus qu'un membre du consort, elle est très vite devenue ma partenaire. Nous dialoguions à deux dessus comme deux chanteurs".

a asophie.jpg

Liens utiles : 

http://fr.wikipedia.org/wiki/Sophie_Watillon
http://www.metamusique.com/cvs/sophie_watillon.htm
http://www.arte.tv/fr/sophie-watillon-joue-christopher-si...
https://www.facebook.com/pages/Sophie-Watillon/1343958633...
http://forum.violedegambe.org/viewtopic.php?t=15
http://www.outhere-music.com/fr/artistes/sophie-watillon/...
http://www.dailymotion.com/video/xnaw7_hommage-a-sophie-w...
http://www.resmusica.com/mot-clef/sophie-watillon/
http://www.theatredenamur.be/saison20052006/event.php?id=...
http://www.discogs.com/viewimages?release=2543062
http://www.lalibre.be/culture/musique/la-viole-de-sophie-...

Pièces à entendre :

http://www.youtube.com/watch?v=MtN6ajaHz9k
http://www.youtube.com/watch?v=Cepr1xAlIIk
http://www.youtube.com/watch?v=dPavUIKOFBw
http://www.youtube.com/watch?v=iJ_HQF_VPgo
http://www.dailymotion.com/video/x4oqer_folies-d-espagne-...

Sophie Watillon aux côtés de Jordi Savall - "Luces Y Sombras Del Siglo De Oro"

http://www.youtube.com/watch?v=lYEveIBHMS0

a sophie a.jpg

Photographie : Laurent Sully Jaulmes - pour Alpha

Les commentaires sont fermés.