03/02/2014

Philip Seymour Hoffman

Philip Seymour Hoffman

a hof a.jpga hof b.jpga hof c.jpga hof d.jpg

Aujourd'hui, l'un des plus grands acteurs du cinéma américain est mort à Manhattan. Il s'agit de Philip Seymour Hoffman. Il avait 46 ans. C'était un acteur majeur, un type robuste, supérieurement doué, capable d'incarner les rôles les plus différents avec une vraisemblance épatante, une intensité inhabituelle et saisissante. Les rôles difficiles aimantaient cette nature étrange et fascinante. Il est l'une des plus considérables, l'une des plus époustouflantes incarnations de ce qu'est le jeu d'acteur. C'est une perte irréparable pour le cinéma. Le vertige du chagrin me laisse vacillant quand je songe à tous les grands rôles qui ne rencontreront pas cette stature unique. Je place ici les affiches des films dans lesquels je l'ai vu, distingué et admiré. Truman Capote, interprété par lui, est un film que j'ai vu une dizaine de fois. C'est un de mes films de prédilection.

a hof e.jpg      a hof f.jpg      a hof g.jpg

a hof h.jpg      a hof i.jpg      a hof j.jpg

a aseymour 1.jpg      a hof k.jpg      a seym 1.jpg

Il faut distinguer Jack goes boating, ( Rendez-vous l'été prochain), que Philip Seymour Hoffman réalise avec brio et dans lequel il excelle aux côtés de la fascinante Amy Ryan. J'ai été très emballé par ce film décrit comme une comédie romantique et qui m'a paru un remarquable fruit hybride et parfumé entre John Cassavetes et Woody Allen. 

a seym 2.jpg

Un trio d'acteurs exceptionnels : Amy Adams , Joachim Phoenix et Philip Seymour Hoffman dans un film intelligent et pertinent sur le hameçonnage et les coulisses du monde de la secte. Notons que l'on retrouve la très talentueuse et belle Amy Adams dans l'inquiétant et passionnant Her aux côtés de JoachimPhoenix.

a phil a.png

Un "accident", un mort qui provoque des dégâts collatéraux en chaîne et qui meurt une seconde fois. Entre le drame horrible et la farce, ce film ambigu ne cesse de naviguer en eaux troubles et de porter gravement atteinte au genre. Porté par des acteurs épatants, il ne cesse d'osciller entre le tragique et le risible. Le carnavalesque débarque dans le polar glauque et met tout le monde mal à l'aise. Un régal. 

 Ci-après, l'hommage rendu à l'acteur par l'artiste Andreas Vanpoucke (peintre et graveur belge)

a andreas.jpg

Petit hommage à Philip Seymour Hoffman lisant le script de Truman Capote - Gravure - 7,2 cm x 9,4 cm

https://www.facebook.com/andreas.vanpoucke?fref=ts

Les commentaires sont fermés.