01/05/2015

Choix de poèmes - Henri FALAISE

Si j'étais doucement de l'herbe
sur la terre
comme un grand pré
j'irais
moudre
un avion d'or
de fleur en fleur
pour m'envoler
près du Soleil
et de la pluie
juste là
où les étoiles fabriquent la lumière

Henri FALAISE

19:19 Publié dans Choix de poèmes | Lien permanent |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.