12/05/2013

Concha BUIKA

Concha BUIKA

A1.jpg

Concha Buika est une chanteuse espagnole d'origine équato-guinéenne née en 1972. Elle a grandi parmi les gitans. Son faramineux talent témoigne de la formidable percolation et de la floraison en elle de toutes ces influences : l'âme gitane, le flamenco, le jazz, la soul et les rythmes, les chants de l'Afrique. Tout cela fait, - et cette voix sublime, unique, incendiée par l'intérieur, mélange de raucité et d'âme retentissante -, de la belle Concha une fleur sonore considérable, une braise musicale magnifique et incomparable, une petite déesse sauvage.

http://www.youtube.com/watch?v=B8SVDn34vVQ

http://www.youtube.com/watch?v=beKk6eyfZOE&list=RD02B...

http://www.youtube.com/watch?v=OVUKh3mSLgo&list=RD02B...

http://www.youtube.com/watch?v=a_HQXzqr41E&list=RD02B...

http://www.youtube.com/watch?v=AQudB09dA2s&list=RD02B...

http://www.youtube.com/watch?v=uDkAnmM2y4o&list=RD02B...

http://www.youtube.com/watch?v=hZNkCTxyB9Y&list=RD02B...

http://www.youtube.com/watch?v=Vz2tL7qh4LA&list=RD02B...

avec LUZ CASAL :

http://www.wat.tv/video/luz-casal-concha-buika-sombras-2f...

14:23 Publié dans Voix de femmes | Lien permanent |  Facebook |

Yasmin Levy

Yasmin LEVY

A1.jpg

Yasmin Levy est une chanteuse israélienne née à Jérusalem en 1975. Elle est douée d'une voix puissante, habitée, mélancolique, ardente, séduisante et formidablement expressive. Elle doit aussi être distinguée pour la qualité de son projet musical exaltant la réconciliation des Juifs et des Musulmans. Sa grande beauté participe à l'envoûtante magie de son personnage. On peut visiter son espace en suivant ce lien:

http://www.yasminlevy.net/

Sur le site 3D Family (http://www.3dfamily.org/biographie-yasmin_levy-Ladino-26....), j'emprunte une biographie de l'artiste :

YASMIN LEVY - Ladino - Israël / Palestine

Yasmin Levy a été sensibilisée très tôt à la culture judéo espagnole. Son père, Yatzah Levy était l’une des figures les plus importantes de la recherche et préservation de cette culture ladino. 
C’est donc naturellement que Yasmin Levy suit ses traces et devient à son tour, une ambassadrice du Ladino, par le chant, par sa voix et par une conscience spirituelle. Grâce à ces atouts, elle développe une capacité extraordinaire à exprimer les émotions et l’histoire de sa culture.

Dans son album la Juderia, elle combine culture ladino et flamenco en mêlant des influences moyennes-orientales. Cette démarche correspond à un retour de 1200 ans en arrière, à l'époque où les Juifs arrivèrent en Espagne suivis par la conquête des Musulmans. Pendant près de 800 ans, Juifs et Musulmans vécurent en harmonie jusqu’à la conquête chrétienne en 1492, lorsque la reine Isabelle et le roi Ferdinand chassèrent les Juifs, qui laissèrent derrière eux l’influence d’une riche culture liturgique, la voix du Cantor, le Chazan.
Les Musulmans qui furent également chassés, laissèrent le chant magnifique de la prière du Muezzin depuis les mosquées.
Puis les Tsiganes arrivèrent, amenant avec eux un nouveau rythme à 12 temps. Ajouté aux influences vocales du Chazan et du Muezzin, ce mélange donna naissance à un style musical unique qui se développa en Andalousie pendant plus de 300 ans, connu sous le nom de Flamenco. 
En même temps, les Juifs fuyant l’Espagne emportaient avec eux un héritage culturel, y compris leur langue espagnole. Pendant cinq siècles les Juifs sépharades ont conservé cette langue de l’exil espagnol comme langue vivante. Pendant des siècles cette langue a emprunté des idiomes des pays gagnés par les Juifs ibériques, surtout la Turquie. Il y a peu d’éléments hébraïques, essentiellement dans les termes religieux comme haham, signifiant un rabbin. Bien que peu parlent le Ladino aujourd’hui, il existe récemment un nouvel intérêt pour cette langue en voie d’extinction. Les chansons Ladino ravivent ce nouvel intérêt. Elles prennent plusieurs formes : romansas – ballades, poèmes narratifs et dramatiques, kantigas, des chansons lyriques, dont les plus populaires sont des chansons d’amour. 

Le répertoire de Yasmin Levy inclut les deux types. On peut retrouver l’origine de la plupart de ces ballades à l’époque du moyen-âge en Espagne.

En entrelaçant le souvenir musical du vieux monde maure et judéo-espagnol et les sonorités du monde arabe Yasmin Levy embarque pour un voyage musical vieux de 500 ans, une « réconciliation musicale » de l’histoire d’une certaine façon…

Des liens et d'abord celui-ci, courte présentation de l'artiste sur ARTE :

http://videos.arte.tv/fr/videos/metropolis-la-chanteuse-y...

http://www.youtube.com/watch?v=ywS718iVyVI&list=RD02q...

http://www.youtube.com/watch?v=ak24NElAfgQ&list=RD02q...

http://www.youtube.com/watch?v=IDCjQrM2bbo&list=RD02q...

http://www.youtube.com/watch?v=hOiNEjnIA30&list=RD02q...

http://www.youtube.com/watch?v=pRfCFOnQH7s&list=RD02q...

http://www.youtube.com/watch?v=FIAv19v6kLw&list=RD02q...

http://www.youtube.com/watch?v=-z16m3Pdcv0&list=RD02q...

http://www.youtube.com/watch?v=5GCyQuk0_e0

http://www.youtube.com/watch?v=qPOpcAp_qnU

Avec CONCHA BUIKA :

http://www.youtube.com/watch?v=7Fy-BGeiZ-M&list=RD02q...

11:55 Publié dans Voix de femmes | Lien permanent |  Facebook |

11/05/2013

Sona JOBARTEH

SONA JOBARTEH

virtuose gambienne de la kora & voix splendide

A2.jpg

http://www.sonajobarteh.com/

La belle Sona Jobarteh est née en 1983, elle est originaire de Gambie et vient d'une grande famille de griots, elle est la première femme à jouer (superbement) de la kora, instrument exclusivement réservé aux hommes avant elle. Elle devient un flambeau de la tradition gambienne. Elle enseigne également la musique à des étudiants, en grande majorité des jeunes femmes. Être de transmission et de relais de la tradition, Sona Jobarteh, paisiblement, avec grâce et talent, est aussi une figure du changement. Elle chante, elle compose, elle joue de la kora, de la guitare, des percussions, elle est productrice, elle cmpose des bandes originales Outre les merveilleux et vigoureux papillons qu'elle a dans les doigts, Sona Jobarteh a une voix de beau vent, de vent allègre dans les grands arbres, une voix d'hypnose bienveillante et d'oiseau haut perché, une voix de voyage intérieur et de lumière. 

http://www.youtube.com/watch?v=guKn1ksZYN8

http://www.youtube.com/watch?v=oToZfPGMMBY&NR=1&f...

http://www.youtube.com/watch?v=T-Bu8Aap6n0

http://www.youtube.com/watch?v=P2anwrxlERc

http://www.youtube.com/watch?v=tYrnVe0v2_Q

http://www.youtube.com/watch?v=t2tNKY7w1io

07/05/2013

Melody Gardot

MELODY GARDOT

A1.jpgMelody Gardot chante, compose, joue du piano, de la guitare, elle est américaine, elle est née en 1985 dans le New Jersey. Son beau tempérament danse entre l'allègresse et la mélancolie avec une élégance et une souplesse félines. Son style où se rencontrent le blues et le jazz, le fado, la belle variété, la bossa et le folk est d'un hétéroclisme charmant et inspiré. Un très grave accident de la route (elle est en vélo et est renversée par une voiture) l'immobilise longuement. Elle était pianiste, elle ne peut durant longtemps pratiquer son instrument. Elle apprend la guitare et compose ses premières chansons. La musicothérapie contribue à son rétablissement. Sa voix possède une grâce chaleureuse et séduisante, une envivrante sensualité, le frisson vocal de son vibrato est une merveille, une délicate parente des oiseaux chanteurs, des papillons semeurs de pollen, des liqueurs subtiles, des volutes d'encens.

http://melodygardot.co.uk/

http://fr.wikipedia.org/wiki/Melody_Gardot

Quelques titres :

http://www.youtube.com/watch?v=SthisoeSjBM

http://www.youtube.com/watch?v=SkBuxeIsXDo

http://www.youtube.com/watch?v=Yd8kPDg6vo8

http://www.youtube.com/watch?v=5gVSDXIjZac

http://www.youtube.com/watch?v=w9hnq0pnWGQ

http://www.youtube.com/watch?v=gd_j3GCObyk&list=RD02w...

http://www.youtube.com/watch?v=a7MhcZbHYZA&list=RD02w...

http://www.youtube.com/watch?v=ZtKyaOl-0pE&list=RD02w...

http://www.youtube.com/watch?v=C6X9uq05H74&list=RD02w...

09:37 Publié dans Voix de femmes | Lien permanent |  Facebook |

05/05/2013

Marie CHERRIER

MARIE CHERRIER

dédié à Antoine Colaux qui m'a fait découvrir Marie Cherrier

A1.jpg

C'est une voix d'oiseau, très féminine, (de l'enfance reste prise dans cette voix), très agréable à l'oreille. Elle n'a que l'apparence de la fragilité. On aime ce qu'elle dit et la façon qu'elle a de le chanter. Et cet oiseau chanteur a une plume, une plume bien trempée, elle sait trousser une chanson, elle a un bagage (Brassens, Renaud, Gainsbourg,...), un caractère, un vocabulaire, un imaginaire, un sens poétique, une audace, elle a des exigences vis-à-vis de ses chansons. Marie Cherrier. Très bel oiseau, très futé, de très haute futaie, oiseau sauvage. Elle est, avec quelques-unes de ses collègues, ce dont la chanson française a besoin : une personnalité solide, singulière, une grâce au tempérament fort. Son blog : http://mariecherrier.com/?cat=9

Voilà des titres pour vous faire une opinion.

http://www.youtube.com/watch?v=DGqqmT3_iMk&list=PLBEA...

http://www.youtube.com/watch?v=olf0OTg_AcA&list=PLBEA...

http://www.youtube.com/watch?v=qplAt0QVVlM&list=PLBEA...

http://www.youtube.com/watch?v=ZxdCgM9KnNw&list=PLBEA...

19:33 Publié dans Voix de femmes | Lien permanent |  Facebook |

04/05/2013

Anna Caterina Antonacci

ANNA CATERINA ANTONACCI 

une déesse lyrique

A1.jpg

Anna Caterina Antonacci est une soprano italienne née en 1961. Peu de choses à dire. Sa voix est irrésistible. Divine. C'est en outre une actrice exceptionnelle, une tragédienne exemplaire. Elle est, par ailleurs, d'une beauté bouleversante. Le duo qu'elle forme avec Andreas Scholl (que j'admire) dans Rodelinda de Haendel me transperce d'émotion. Là, l'art lyrique, porté par ces deux étoiles, me semble sublime.

http://www.youtube.com/watch?v=0jmDAvJvFa4

Et la voici magnifique, grandiose dans le "Lasciatemi morire" de L'Arianna, l'opéra de Claudio Monteverdi.

http://www.youtube.com/watch?v=LARI9cIub1k 

Dans l'Otello de Rossini, interprétant la "Canzone del salice"

http://www.youtube.com/watch?v=RFaipt5kgpE

Ou, chantant cette pièce que j'adore, le Stabat Mater de Pergolèse avec Barbara Frittoli, excellente soprano italienne elle aussi.

http://www.youtube.com/watch?v=7dPyuHgvuKw 

http://www.youtube.com/watch?v=rn5coGuUNiY

http://www.youtube.com/watch?v=fzrvYBg-1fI

http://www.youtube.com/watch?v=Amkni2MbmUI

A2.jpg      A3.jpg

A4.jpg

11:45 Publié dans Voix de femmes | Lien permanent |  Facebook |

Les sœurs Boulay

LES SOEURS BOULAY

A1.jpg

Deux jeunes femmes charmantes venues de Gaspésie (péninsule canadienne au sud-est du Québec) m'ont envoûté. Leur premier album "Le Poids des confettis" vient de sortir en mars 2013. C'est exquis, délicat, frais, léger, farfelu, chagrin, déluré, enivrant, mélancolique, attendrissant, ça a un rapport avec les oiseaux, les anges, les amoureuses, la jeunesse, la grâce, les nuages, les fleurs et les ombres. L'accent québécois est bien frappé, puissammment incrusté, exotique au possible, il faut entendre ça si on ne veut pas mourir sec et con. Le considérable poids des confettis. Au final, un enchantement. Chapeau les filles ! Je transmets ici quelques liens pour permettre aux visiteurs de faire connaissance avec ces deux séduisantes artistes.

http://www.youtube.com/user/grosseboite?feature=watch

http://lessoeursboulay.bandcamp.com/  -  

 http://lessoeursboulay.com/

A1.jpg


A1.jpgLes soeurs Boulay, légères comme des bulles de savon, ont un accint étonnint, avec pour les sons "è" des "aï "considérobles et déconcertints pour l'oreille belge : elles disent tu me l'os montré, elles disent le vint, la poussiaïre ... c'est troublint. Mais quelle vitalité, quelle joliesse ! Et c'est un tout joli folk, mes gins, je pars au vint avec elles ! Ces oiselles me transportent. Voilà des jeunes filles inspirées et qui entretiennent avec la grâce des rapports nouveaux et touchants. Elles sont émouvantes, aussi. Attachantes. Tant qu'il y aura de jolies cerises québécoises ainsi, il ne faudra pas tout à fait désespérer du monde. Il y a du lin, du velours, de la lavande, chez ces filles, dans la voix, l'âme. Oh, elles ne se dissolvent pas entièrement dans la joie, elles ont des tristesses mauves et délicates, une acuité du regard, de la clairvoyance, elles ont des audaces orgueilleuses, elles ont leurs petits abîmes, leurs inquiétudes, leurs petits coups de blues. Mais tout ça sonne si frais, si clair, comme une eau de ruisseau. Bon, elles boivent bien un petit coup, les deux jolis écureuils, mais elles restent des écureuils alertes. Z'ont 56 bonnes raisons de chialer mais, rien à faire, elles ont cette petite flamme, ce joli brin d'humour qui sent le muguet, elles ont le sens de l'image : "un brise-glace dans le désert". Elles ne sont pas candides comme des chandelles que le premier vent va souffler. On ne la leur fait pas, aux soeurs. Rien de naïf en elles deux mais une sève vive et claire, un élan, un beau désir de dire et de chanter. Elles ont leur folie, elles ont mis leur coeur dans le frigidaire, elles ont des idées saugrenues, elles sont déçues parfois, elles ont des voix bien assorties comme branche et bouvreuil, algue et plage. Et tout ça fait un cocktail acoustique délicieux et prenant. La navigation est agréable sur les mélodies des soeurs. C'est simple, j'accueille ce bouquet de chansons comme un coin de ciel bleu, une clairière, dans la forêt sombre, avec des ballets d'insectes, des parfums de fougère, l'odeur musquée d'une chevrette qui fuit au premier bruit. Je sors d'une petite heure à leur écoute comme désaltéré.

    

08:25 Publié dans Voix de femmes | Lien permanent |  Facebook |