30/05/2013

Christine Spierings

A1.jpgChristine Spierings

les couleurs et les formes en kermesse

Je prélève, sur l'espace en construction de l'artiste, quelques éléments biographiques.

Christine Spierings est une artiste peintre hollandaise. Née à Tilburg, elle vit à Amsterdam. Elle a dessiné tout au long de sa vie et en 1983, elle décide de devenir une artiste peintre professionnelle après avoir été admise dans la société artistique Sint Lucas. Elle a participé aux expositions annuelles du groupe au Musée Municipal (Stedelijk Museum). Il s'en est suivi un grand nombre d'expositions nationales et internationales, son oeuvre a attiré l'attention de magazines d'art et de journaux (Der Politiker, par exemple), elle a été exposée à Copenhague. Christine Spierings" peint la ville multiculturelle d'Amsterdam, ses habitants, ses lieux dans des couleurs brillantes, d'une façon immédiate et très expressive". 

Voici quelques liens pour approfondir votre connaissance de l'oeuvre :

http://cspierings.com/

http://www.saatchionline.com/cs

http://verstraete.co.uk/cs/

Voir aussi dans le site de Michel Seillier, l'espace qu'il réserve à notre artiste :

http://galerievitrinart.wordpress.com/2013/04/28/christin...

Et sur Youtube:

http://www.youtube.com/watch?v=cW_t18BPekY

http://www.youtube.com/watch?v=I35zLrGG0lg

J'aime chez elle cette forme singulière de l'expressionnisme, un expressionnisme attendri, allégé par un coup d'aile gracieux, mais d'une très haute intensité émotionnelle. J'aime énormément cette oeuvre qui célèbre l'humanité dans sa diversité, qui joint en un bond magistral l'art primitif et l'art contemporain. J'aime ces couleurs allègres et subtiles, cette peinture qui chante, qui danse, qui voyage avec bonheur dans les arts et les périodes de l'humanité, qui donne du bleu et du rose jusqu'à sa mélancolie. J'aime la tenue de cette peinture, son équilibre enjoué, la fête que je sens vibrer à l'intérieur. Ici, des mythes défilent, des sirènes en négociation avec les poissons, le rythme et le trait de l'Afrique rencontrent l'histoire de la peinture hollandaise, il y a de furtifs effluves de paradis terrestre, les animaux et les humains vivent en harmonie, je revois des reines, des princesses, des bouffons splendides issus de l'enfance et qui ont grandi sans perdre leur aimable souveraineté, leur jovialité bienveillante, je vois l'effervescence des couleurs orchestrer un grand ballet de forces vives, je palpite au diapason de ce tonus en joie qui irrigue la vallée de l'oeuvre, je vois la palette de Christine Spierings suspendue à l'épaule de l'arc-en-ciel, je vois, dans cet art, le visage magnifique et épanoui de la maturité épanouie, et oui, j'insiste, un festival de couleurs et de formes pleines hissé comme une déclaration d'amour à la vie. Je vois la formidable sensibilité d'une artiste douée qui se laisse affecter, séduire par le monde et qui, à son tour, le charme et l'ensorcelle.

Oui, je suis avec eux, avec ses totems solaires, sémaphores de lumière qui hèlent la lumière et le rouge de la vie, avec ses nymphes roses et rouges et bleues, lentement pensives et proches les unes des autres, et avec la rotondité calligraphique de leurs seins en corolles, avec ce coq-vitrail déployé comme un cerf-volant, avec la Vénus platine doucement extatique que les poissons révèrent, avec la déesse aimée de l'oiseau, avec tous les oiseaux épris de la reine et qui sont comme des fleurs à sa robe, avec l'ange à la fleur dans le bain jaune de la lumière et les rayons bleus de la mer, oh, avec tout l'univers de Christine Spierings, dans ses élans soutenus de tendresse, dans la kermesse superbe de son oeuvre, avec ses lieux plus obscurs, avec l'irrésistible grâce de ses maternités africaines. Il y a ici, avec tous les merveilleux ingrédients sur lesquels je me suis répandu, une conception de la beauté qui me saisit et m'emporte et me barbouille d'éclaboussures de lumière. Et instille en moi je germe d'un bonheur singulier. Voulez-vous en goûter, voulez-vous en être. Levez-vous, hâtez-vous, regardez, suivez l'étoile ! Rendez vous tous au muséum Spierings !

A2.jpg   A3.jpg   A4.jpg

A5.jpg

A7.jpg   A6.jpg   A8.jpg

A9.jpg   A10.jpg   A11.jpg

A12.jpg   A13.jpg   A14.jpg

A15.jpg   A16.jpg   A17.jpg

A18.jpg

A21.jpg   A22.jpg   A23.jpg

A27.jpg   A28.jpg   A29.jpg

A30.jpg   A31.jpg   A32.jpg

A33.jpg   A34.jpg   A35.jpg

A36.jpg   A37.jpg   A38.jpg

A39.jpg   A40.jpg   A42.jpg

A41.jpg

A42.jpg   A 20.jpg   A 26.jpg