22/09/2014

Félicien Rops

 a fely 1.jpgFélicien Rops

http://www.opt.be/informations/attractions-touristiques-n...
http://fr.wikipedia.org/wiki/F%C3%A9licien_Rops
http://www.fondsrops.org/
http://www.museerops.be/

Rops est le seul véritable artiste - dans le sens où j'entends, moi, et moi seul peut-être, le mot artiste - que j'aie trouvé en BelgiqueCharles BAUDELAIRE

Graveur, dessinateur, illustrateur, caricaturiste, inventeur de couleurs, grand épistolier, Félicien Rops est un artiste belge né le 7 juillet 1833 à Namur et mort à Essonne, France, en août 1898. Il a été dans Paris le grand et le plus célèbre des graveurs de la seconde moitié du dix-neuvième siècle, il a illustré les plus grands auteurs de son époque : Baudelaire, Verlaine, Mallarmé, Barbey d'Aurevilly et il a œuvré pour le grand éditeur que fut Auguste Poulet-Malassis. Esthète raffiné, savant et cultivé, poète et provocateur impénitent, amoureux des femmes et de leur plastique, grand voyageur, dessinateur de mode pour les sœurs Duluc, ses compagnes, artiste libertin (rétif aux jougs de la morale et de la religion), herboriste et botaniste, Rops est un artiste unique et frondeur, libre et prolifique, il a voulu rendre son siècle et le masque sinistre que l'amour des jouissances, les préoccupations d'argent, les intérêts mesquins ont collé sur la plupart des faces de nos contemporains. Il a représenté (et aimé) avec audace, avec brio, la beauté insolente de la femme, sa splendeur fascinante, son pouvoir et ses hantises vénéneuses. 

a fely 9.jpg

XVII

Sonnet pour s’excuser de ne pas accompagner un ami à Namur

Puisque vous allez vers la ville
Qui, bien qu'un fort mur l'encastrât,
Défraya la verve servile
Du fameux poète castrat ;
Puisque vous allez en vacances
Goûter un plaisir recherché,
Usez toutes vos éloquences,
Mon bien cher Coco-Malperché
(comme je le ferais moi-même)
A dire là-bas combien j'aime
Ce tant folâtre Monsieur Rops
Qui n'est pas un grand prix de Rome
Mais dont le talent est haut comme
La pyramide de Chéops ! 

Poèmes divers, pièce n° XVII, Les Fleurs du Mal, Charles Baudelaire

a fely 2.jpg

a fely 3.jpg

a fely 1.jpg

a fely 4.jpg

a fely 5.jpg

a fely 5.png

a fely 6.jpg

a fely 10.jpg

a fely 11.jpg

a fely 14.jpg

a fely 17.jpeg

a fely 16.jpeg

a fely 18.jpg

a fely 7.png

a fely 8.jpeg

a fely 13.gif

a felicien 4.jpg

a félicien 1.jpg

a félicien 2.jpg

a félicien 3.jpg

a félicien 5.jpg

a félicien 6.jpg

a félicien 7.jpg

a fely 4.jpg

a félicien 8.jpg

a fely 6.jpg

a félicien 10.jpg

a fely 7.jpg

a félicien 11.jpg

a fely 8.jpg

a félicien 12.jpg

a félicien 13.jpg

a fely 11.jpg

a fely 12.jpg

a félicien 14.png

a félicien 15.png

a félicien 16.jpg

a félicien 20.jpg

a félicien 25.jpg

18:59 Publié dans Félicien Rops | Lien permanent |  Facebook |