07/02/2015

Jean François

J E A N    F R A N Ç O I S

Je découvre, un peu par hasard, un artiste belge (peintre, graveur, dessinateur, architecte, professeur - 1903-1977) dont j'entrevois quelques somptueux paysages dans la présentation de l'ouvrage que Michel Grétry lui consacre aux éditions Mardaga.

a françois 2.jpg

a françois.jpgJe n'ai pas pu encore consulter l'ouvrage, seulement sa présentation dans laquelle une trentaine d’œuvres (dessins, gravures et somptueux paysages) sont visibles. Paysages de Famenne, gravures de la campagne hutoise, forêts de sapins, exploration de la Wallonie sauvage dont, à l'écart de tout esprit cocardier et de tout désir d'embellissement, il capture formidablement l'âme sombre et profonde, les cieux opaques et bleutés, dont il rend le poème secret, les indices de légende et la simplicité étrange. Cette justesse poétique me sidère, fruit de la conjonction épatante de ce qui est vu et de ce qui est ressenti. Du bleu se met sur la forêt, et la beauté sans éclat, terreuse et presque morne de la Wallonie en hiver, le décharnement hérissé d'un arbre présidant à la destinée d'une sente qui descend de perdre en forêt, ailleurs, la calligraphie admirable d'une suite d'arbres dans les nuances d'ocre de l'hiver, la majesté sobre des grands pins noirs le long d'une chemin de neige un peu mangé par la boue, des soulignements bleus, encore, dans Hamois, de grosses bâtisses grisâtres établies sur un promontoire vert et jaunissant sous un ciel complexe, clair et obscur, tout un épais et rustique village sous un ciel jaunissant, de vraies neiges picturales, mauves et roses, et l'invention de l'intensité du sombre, l'invention de son ardeur. Et des bleus de fête, des impressions de lointain demeuré proche, accessible, un amour confondu, fixé dans la toile de la région et de l'art. Un amour ému du beau, débarrassé de l'esprit de clocher, sublimé par l'esprit de pinceau. Pleinement artiste, totalement investi, lucide et passionné : Jean François. Et des gravures tranchantes, solides, équilibrées. Un dessin fin, précis, subtil.

Les références de l'ouvrage et l'accès à un très intéressant aperçu sont visibles ici :

http://books.google.be/books/about/Jean_Fran%C3%A7ois_peintre_et_architecte_190.html?id=4EgeHQuzj2MC&redir_esc=y 

Ne manquez ni ce lien ni ce rendez-vous car rien d'autre, concernant cet artiste, n'est visible sur le net. 

11:27 Publié dans Jean François | Lien permanent |  Facebook |