12/09/2014

Olivier Leroy

O L I V I E R    L E R O Y

http://www.olivierleroy.berta.me/
https://www.facebook.com/olivier.leroy.7524

Leroy, artiste français; est de cette mouvance des photographes humanistes, ceux qui cherchent à porter, à travers leur oeuvre, la trace d'une humanité (la leur) sensible à l'humanité des autres. Sa photographie est un lieu où l'humanité vibre et retentit, elle est recueillie plus qu'exhibée, elle est respectée et estimée. Sans être édulcorée, elle est reconnue dans sa dignité singulière, à l'écart des conventions et des canons. Il y a un poète des humbles chez Leroy, un poète des artisans, des grâces roturières comme l'écrit Brassens, mais un poète qui a définitivement réfuté le chromo, le poncif, le stéréotype. Un esthète qui cherche savamment la simplicité. Car oui, il faut qu'on y regarde à plusieurs fois : ses compositions (malgré sans doute leur immédiateté) témoignent d'un œil magistral, d'un sens-réflexe de la capture : des angles épatants, des tableaux ahurissants, des points de vue sidérants. Il y a chez lui, dans son imagier, quelques inattendues, quelques impertinentes déclinaisons de la beauté, des images de femmes (ou d'hommes, au demeurant) qui vous étreignent le cœur, qui vous rappellent à cette humanité, la nôtre, jamais conviée à paraître sur le papier glacier des magazines. La noblesse des humbles passe ici, sans morgue, sans pompe, sans démagogie non plus. La noblesse des humbles apparaît dans toute sa subtilité, dans son élégance secrète, invisible parfois à l’œil nu. L’œil photographique de Leroy la révèle au jour et la soumet à notre attention. Tout cela s'opère sans minauderie. La photo de Leroy est virile, costaude, matiérée. Un instant. Il y a aussi des fées dans son univers, des irrésistibles, des graines d'étoiles. Mais elles aussi entrent dans sa manière. Et elles y brillent ma foi très bien. Dans la signature de sa photo, le savoir-faire rencontre le savoir-être. Leroy est un curieux du monde et des autres, un de ces artistes dont la curiosité est une bénédiction. Ses photographies me font du bien. Elles me ramènent, par des chemins secrets, des lumières parentes, à cette belle conception de l'humilité telle que la décrivait l'excellent Bernanos : "La véritable humilité est d'abord une décence, un équilibre". Oui, les voilà les grands et les vrais sujets de Leroy : cette décence, cet équilibre. Attention ! Nous évoquons un équilibre tel qu'il en ferait trébucher plus d'un. Leroy est un type qui ne se penche pas pour photographier, il photographie à hauteur d'être.

a o;l 23.jpg     a ol 18.jpg

a ol 1.jpg     a ol 2.jpg

a ol 4.jpg     a ol 5.jpg

a ol 6.jpg     a ol 7.jpg

a ol 8.jpg     a ol 9.jpg

a ol 10.jpg     a ol 14.jpg

a ol 11.jpg     a ol 13.jpg

a ol 15.jpg

a ol 16.jpg     a ol 17.jpg

a ol 19.jpg     a ol 22.jpg     a ol 21.jpg

a ol 20.jpg

a ol 24.jpg

a ol 25.jpg

a ol  3.jpg

a ol 26.jpg

23:20 Publié dans Olivier Leroy | Lien permanent |  Facebook |